Raphael Lavoie-Brand, un massothérapeute engagé du défi #ChallengeAutomassage !

1. Comment as-tu initié le défi #ChallengeAutomassage ?

Depuis le début de la 2e vague, je pense beaucoup aux jeunes et aux étudiant·e·s. À cet âge là, je voyageais, j’avais une relation à distance (à 6h d’avion) et je socialisais au maximum. Ça me fait badtripper quand j’entends des experts et des intervenants parler fréquemment du niveau de détresse élevée de cette génération en particulier.

Oui j’ai eu l’idée du défi et j’ai donné le coup d’envoi, mais me considère plutôt co-initiateur au même titre que toutes les massothérapeutes qui ont plongé la tête première dans cette aventure.

L’idée est venue en discutant avec mon coloc étudiant de 23 ans qui est toujours sur Instagram. Sans lui, je n’y aurais jamais pensé ! Comme j’ai étudié en sciences politiques dans mon ancienne vie, mon instinct de mobilisation s’est mis en marche et j’ai lancé un cri du coeur à mes collègues sur le groupe Facebook de la Fédération québécoise des massothérapeutes. Tout s’est passé très vite tant l’enthousiasme était au rendez-vous !

Tout le monde veut faire partie de la solution pour aider les jeunes à réduire l’anxiété… et j’ajouterais aussi que l’automassage aide à garder un rapport sain avec notre corps. On sait que le stress peut mener à toutes sortes de troubles qui affectent notre équilibre, et j’ai déjà eu beaucoup de difficultés à ce niveau là, lors d’une dépression. Je pense à tous ces jeunes qui ne vont pas bien, et ça me vire à l’envers. J’aimerais simplement leur dire « tenez bon »… mais pas en mots. Plutôt avec leurs propres mains, dans un automassage guidé réconfortant et apaisant.

2. Qu’est-ce qui te procure de la joie dans ton métier ?  

Ce que j’aime le plus c’est la combinaison d’aider les gens sans compromis, et d’être mon propre patron en tant que travailleur autonome. Je me sens choyé d’avoir la confiance de ma clientèle et de savoir qu’ils me choisissent pour s’offrir un grand moment de détente. J’enseigne aussi l’automassage en ligne et ce que je trouve trippant c’est d’outiller les gens à découvrir leur propre toucher thérapeutique. J’ai vraiment beaucoup rit quand une client m’a raconté qu’elle ne caressait plus son chat de la même manière et qu’il devenait complètement gaga…!!!

3. Qu’est-ce que tu fais pour te détendre ou te redonner de la vitalité ?

Mon secret pour me détendre et m’inspirer, c’est mes marches dans la nature ou dans les parcs en flânant et en me concentrant sur mes 5 sens. Je prends le temps d’observer des détails de la nature comme si je les voyais pour la première fois. C’est très relaxant. J’essaie aussi de prendre des mini-siestes quand l’énergie baisse et ça me donne un gros boost : pas besoin de café ! Un dernier truc : les dance-party de 3 minutes en pleine journée, le temps d’une bonne toune !

Pour en savoir plus

Raphael Lavoie-Brand a une pratique privée à Montréal, mais ne prends pas de nouveaux clients pendant la pandémie. Avant la pandémie, il était aussi spécialisé en massage sur chaise en entreprise. Il a remplacé cette activité par les cours en ligne pré-enregistrés d’automassage !

Retrouvez-le sur Facebook et Instagram.

3 réponses sur “Raphael Lavoie-Brand, un massothérapeute engagé du défi #ChallengeAutomassage !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *